IXON RACING WORLD NEWS – 6 MAI 2015

smith

« Je suis heureux de renter à la maison avec un autre top 8 et des points précieux après ce weekend difficile ; mon plan était de trouver un bon rythme et de m’y tenir ; le départ a été super et j’ai essayé de rester le plus près possible d’Aleix car comme je savais qu’il avait choisi la gomme tendre j’avais une chance de le passer en fin de course ; je m’en suis approché, mais pas suffisamment pour le passer malheureusement ; je suis tombé 3 fois ce weekend alors c’était important d’avoir un résultat, même en limitant les dégâts ; j’espère que demain en test nous pourrons travailler sur des solutions pour des circuits comme Jerez, que ce soit par mon style de conduite ou des réglages de la moto ; ce n’est pas très agréable de vivre des weekends comme ça, où à chaque fois que vous poussez un peu vous risquez la chute ; nous ne pouvons avoir de faiblesses sur aucune course cette saison pour ne pas perdre de points sur les autres équipes satellites, donc on se remet au boulot dès demain pour trouver des solutions et revenir en tête des teams satellites au prochain grand prix du Mans. »

"I am happy to go back home with another top eight finish and some valuable championship points in my pocket after the tricky weekend we have had. My plan was to get into a consistent race pace and then stay in it. The start was great and I tried to stay as close as possible to Aleix as I knew he was using the softer option of tyre so there was a chance that I could overtake him at the end of the race. Eventually, I managed to close him down a bit but unfortunately not enough to pass him before the finish flag fell. I have had three crashes this weekend so it was important to get a result today even though it was damage limitation. Tomorrow in the test I hope we can spend some time working on solutions for tracks like Jerez, whether that means focusing on my riding style or on different bike settings. It’s certainly not fun having challenging weekends like this one where every time you push, you risk falling. We can’t have weak races this year and lose points in the championship to the other satellite bikes, so it’s back to work tomorrow to find some answers in order to be back fighting again for the leading satellite position at the Tech3 team’s home Grand Prix in Le Mans."

hernandez

Hernandez concrétise un nouveau top 10

C’était une course difficile et je suis satisfait du résultat final. Sur ce circuit, il faut rester concentré durant les 27 tours, car la moindre erreur peut affecter la course. Mon départ n’a pas été très rapide, mais l’objectif était de préserver les pneus pour rester compétitif en fin de course. Et c’était le bon choix parce que dans les derniers tours j’ai pu atteindre le top 10. Je me suis bien battu avec Danilo et Vinales ; c’est super de se battre sur le circuit : c’est ça le MotoGp ; après deux mauvaises courses j’avais vraiment besoin de revenir dans le top 10 ; je suis prêt à faire encore mieux au Mans. »

Hernandez made a new top 10

It 'was a very tough race and I'm happy for the final placement. On this track you have to stay focused for 27 laps because just one error can affect the race. My start was not very fast but my goal was to preserve the tires to be competitive at the end. And it was a right choice because in the last laps I was lapping strong to get the Top 10. It was a good fight that with Danilo and Vinales. It 's always a lot of fun to fight on track: this is the MotoGp. After two races went wrong I really needed to get back in the Top 10. Now I'm ready to do even better at Le Mans.”

moto2

simeon

« Je suis très heureux de cette cinquième place à Jerez. Après deux Grands Prix blancs, j’ai pris de gros points ce dimanche. La séance de qualification avait été un peu compliquée, car nous n’étions jamais parvenus à réduire l’écart avec les plus rapides. Mais j’avais été rassuré lors du warm up de ce matin. Ce set up nous ouvrait plus de possibilités pour la course. L’essentiel était surtout de prendre un bon départ. Je me suis retrouvé en lutte pour la 7e place, mais j’ai été gêné par Cortese et Corsi qui ont fait le forcing sur les freinages. Du coup, l’écart s’est creusé avec Rins et Luthi. Je me suis retrouvé 6e et j’ai toujours maintenu le même écart avec le groupe de chasse.Quand il n’est resté que 6-7 tours, j’ai géré ma fin de course. Au fond de moi, j’aurais aimé revenir sur Luthi, mais il était essentiel de revenir avec de gros points. Je n’ai pas voulu prendre trop de risques, j’ai surtout gardé un écart suffisant avec Morbidelli. Je vais pouvoir aborder le GP de France avec le plein de confiance, sur un circuit du Mans que j’apprécie. »

I made a good start and in the early stages I managed to recover positions, but then I lost a lot of time in the first seven or eight laps to try to keep behind me Cortese and Corsi, who were always forcing under braking. Too bad, because otherwise I could try to stay with the leading group and at that point it would have been possible to fight for a podium finish. Later in fact I always kept the same distance from Rins, Luthi and Zarco, lapping with the same time. The bike worked well and after the qualifications this fifth place is a really good result: we bring home valuable points after the double zero in Texas and Argentina, so now we look at Le Mans with great confidence. We will try to keep the same level and we will try to fight for the podium”.

schrotter

Premier top 10 de la saison pour Marcel Schrotter

“C’est super de finir dans le top ten à Jerez après les résultats moyens qu’on a eu ces dernières courses, alors qu’on espérait beaucoup mieux. C’était pile ce qu’il me fallait, alors c’est un soulagement pour le team et moi et ça nous a boostés. Je suis non satisfait du résultat, mais aussi du déroulement de ma course, car je me suis bien battu et j’ai pris 2 ou 3 places dès le premier tour ; on avance dans la bonne direction et je dois remercier mon team pour cela. Ils font toujours un super travail, mais si j’avais débité ma course comme les précédentes, cela n’aurait servi à rien. Alors j’ai bien commencé, en étant agressif mais sans faire d’erreurs qui m’auraient couté du temps. On n’avait pas la meilleure vitesse ce weekend, et j’avais un peu de difficultés avec mon bras qui tétanisait, donc je n’étais pas à 100% en course, j’essayais de relaxer mon bras et d’anticiper les freinages. C’est dommage car j’aurai pu rester avec Marquez et Corsi ; quoi qu’il en soit on a nettement progressé et on doit s’en réjouir : notre saison commence maintenant. »

First top 10 this season for Marcel Schrotter

"It’s good to get a top ten here in Jerez after the average results that we have had in the last few races, even though we are aiming for much higher. It was just what we needed at this moment in time, so it’s a release for me as well as the team and has given us all a good confidence boost. I am happy yet not just because of the results or the points that we collected, but also with how my race went on the whole as I was fighting a lot more and I had a good first lap where I moved up 2 or 3 places. It was a step in the right direction and it proves that I am working on myself and I owe this to the team. They always do a great job but if my first laps are like the last few races, all of the work they have put in is wasted. So, I started well and tried to keep the position by being aggressive and not making any errors or losing too much time. We didn’t have the best top speed all weekend which made it a bit more difficult, in addition I had a bit of trouble with arm pump as well. I couldn’t push 100% and in the race I tried to relax my arm as much as possible or by braking earlier. It was unfortunate that this happened as perhaps I could have stayed with Marquez and Corsi. Anyway, we have made a good step forward so we must be happy with how the weekend has ended and our season has started now."

kallio

Weekend difficile pour Mika

Les réactions de Mika après un dur weekend à Jerez : “j’ai pris un bon départ comme d’habitude, et gagné quelques places après les deux premiers virages ; pendant quelques tours je me suis battu avec Franco et les pilotes de son groupe. Quelques tours plus tard, quand tous les pilotes ont augmenté leur vitesse, j’ai compris que je ‘avais aucune chance. Après les warm up d’hier nous avons essayé un nouveau réglage, mais cela n’a pas régler notre souci comme on l’espérait. Mais d’un autre coté si on était resté sur le même réglage qu’hier, on n’aurait rien fait non plus. On a essayé. Ça n’a pas marché et avec de gros soucis à l’avant, il n’y avait aucun intérêt à prendre des risques pour rien. »

Tough weekend for Mika Kallio

Mika expands further on what was a very tough weekend in Jerez. "“I had a good start, as usual, and gained some positions in the first two corners. For a couple of laps I was fighting with Franco and the other guys in the same group. After a couple of laps, when all the others stepped up to a different pace, I understood I had no chance. After yesterday, in the warm-up we tried a new set up, but it didn’t work as we expected for the problem we had. On the other hand, if we had stayed on yesterday’s set up we couldn’t have done anything good. We tried. It didn’t work, and in the end, having big problems with the front, I thought that it was pointless risking for nothing.”

cardus

Tricky weekend for Cardus

 "It was a tricky weekend for me and of course, I’m disappointed to be leaving one of my home Grand Prix’s without any points at all. In all honesty, it was hard to ride at 100% all weekend because I still haven’t completely recovered and I wasn’t at full strength. My start was decent but I was determined to climb through the field, so step by step I tried to move up. I got 20th and worked on closing the gap to Nakagami and Kallio. However, every corner there was chatter on the front of the bike and unfortunately in the end, I crashed. Overall, my feeling was much better than Argentina and here I felt a lot more confident, and I pushed hard to try and overtake Lowes a number of times but I fell. I am discontent with this weekend and I am looking forward to Le Mans where I will give my all and score some points. The team did a great job as always and every practice they worked very hard in order to try and improve the bike, so I must say sorry to them."

Curieux weekend pour Ricky Cardus

« Le weekend a été difficile, je suis très déçu de quitter un grand prix à domicile sans aucun point. En toute honnêteté, c’était difficile d’être à 100% ce weekend car je ne suis pas complètement remis et je n’avais pas toutes mes capacités. Mon départ était correct et je voulais prendre des places les unes après les autres. J’étais 20ème et j’essayais de me rapprocher de Nakagami et Kallio. Mais à chaque virage la moto tremblait à l’avant et malheureusement j’ai chuté en fin de course. Pourtant mes sensations étaient meilleures qu’en Argentine, je me sentais plus en confiance, et j’ai pu pousser et tenter de dépasser Lowes plusieurs fois mais j’ai chuté. Je suis déçu du weekend et attends Le Mans ou je vais tout faire pour prendre des points. Le team a fait un boulot super comme d’habitude et à chaque essai ils ont travaillé dur pour améliorer la moto alors je leur dois des excuses. »

rossi

Forfait pour Louis Rossi qui chute en qualif

À une dizaine de minute de la fin des qualifications Samedi, alors qu’il vient de ressortir des stands après avoir "passé" des pneus neufs. Louis Rossi perd l'avant lors d’un freinage et est victime d'une chute spectaculaire. Lorsqu'il se relève, il sent que quelque chose ne va pas … en effet la radiographie révélera une quadruple fracture du 4ème métacarpe de la main droite!

Le forfait est inévitable et le retour au Mans s'organise immédiatement pour l'intervention chirurgicale qui s'impose …

Dès le dimanche après-midi, Louis est pris en charge et opéré : L'opération s'est très bien déroulée, et nous souhaitons à Louis un rapide et complet rétablissement

« Pas question de rater notre Grand Prix national ! Mille mercis au Dr Bour qui d'ailleurs sera à mes côtés tout le week-end ! Vous pouvez compter sur moi ! » Louis Rossi

Louis Rossi did not race because of a crash in qualification

10 minutes from the end of Saturday’s qualification session, as he slipped out of the stands with new tyres, Louis Rossi lost the front while breaking and crashed badly : four fractures of right hand’s metacarpus ! Forfeit is unavoidable and Louis went back to Le Mans to have surgery : the operation went well and we wish Louis a fast and complete recovery.

I cannot miss the French Grand Prix ! Many thanks to Dr Bour who will be on my side the whole weekend. You can count on me!” Louis Rossi

binder b

C’était une belle course; ça a super bien commencé et dans les 3 premiers tours j’ai dû me battre mais je me sentais d’attaque ; durant toute la course j’ai essayé de rester avec le groupe de tête. A 5 ou 6 tours de la fin, j’ai vu que le pneu avant était usé et tenait difficilement les virages, et j’ai donc du batailler dur ; j’ai tout donné, jusqu’à la fin et je suis heureux de finir sur le podium. »

It was a good race. Early on it went very well, and on the first three laps I had to fight but felt strong. Throughout the entire race I tried to stay with the group. When there were five or six laps remaining, I saw that the front end was totally spent, and also that the tyre was stepping out at full lean. That meant that on the last few laps I had to fight hard. I gave everything, right to the end, and am very happy to get on the podium.”

binder d

Course positive pour Darryn Binder

Une bonne course pour Darryn qui a subit les conséquences d’un contact dans le groupe alors qu’il se battait pour être entre la 17ème et 25ème position ; il a dû se battre pour revenir parmi un groupe de jeunes pilotes agressifs

Positive race for Darryn Binder

A good race for Darryn, who paid the balance for a contact in the group while battling for a position from seventeenth to twenty-fifth, and had to fight to get back crossing swords in a group of fierce beginners.

brookes

Parti de la pole position, Josh Brookes termine la première course du round 3 du MCE Insurance British Superbike à la deuxième place, après avoir tout tenté pour revenir sur Tommy Bridewell en fin de course. Brookes admet avoir fait une erreur en début de course, mais cela ne l’a pas affecté car il était déjà derrière son rival ; le pilote Australien a tout fait pour pousser son adversaire à la faute mais a du s’incliner en deuxième position à 0.160s.

« Mon départ a été difficile, mais j’ai bien récupéré dans la ligne droite pour prendre la tête, j’ai saisi ma chance ! Tommy m’a passé mais d’abord j’ai voulu voir comment allait sa moto et j’ai tout de suite vu qu’il sollicitait beaucoup la roue avant alors je me suis dit que ça n’allait pas durer ; j’ai voulu le pousser à la faute mais je perdais moi-même du grip alors j’ai dû changer de tactique et me concentrer sur garder ma vitesse. »

Le weekend a été positif également pour Tommy O Halloran

Course 1, 7ème position : « j’ai pris un bon départ et tenu ma position je n’avais pas vraiment la vitesse du groupe de tête, et j’avais du mal avec l’arrière de la moto ; j’ai fait uen course constante pour terminer 7ème. Après nous avons débriefé et établi un plan pour la deuxième course pour éviter que la moto ne bouge trop en sortie de virage. »

Course 2, 5ème position : « je suis bien parti, j’ai tenu ma position au premier virage. J’avais de meilleures sensations sur ma moto ; j’ai maintenu ma vitesse et roulé a l’arrière du groupe de tête ; j’azi fait quelqsues erreures en milieu de course, mais suis revenu fort à la fin avec une vitesse au dernier tour à 0.1sec de mon tour le plus rapide. Je termine à la 5ème position, ce qui me ramène en 6ème place du championnat. »

Josh Brookes converted his pole position into a second place finish in the opening MCE Insurance British Superbike Championship race of the day at Oulton Park, trying everything he could to try and overcome race leader Tommy Bridewell in the closing stages.

Brookes admits he made a mistake at the start, but it didn't affect the Australian's performance as he hit the front of the pack briefly before holding second place behind his Tyco BMW rival. The Milwaukee Yamaha rider was doing everything in his power to close in on Bridewell in a bid to force him into a mistake, but he was forced to settle for second, just 0.160s adrift at the finish.

"I bodged up the lights a bit at the start of the race. I don't know why, but everything seemed to go into slow motion. I saw them go out, but I just didn't go, it just didn't happen and I had three riders around me. I just floated into the first corner and took an ideal line and it gave me the lead which was really lucky. I got away with it I guess!

"Tommy came passed me and initially I was interested to see how his bike performance and immediately I could see he was spinning the tyre a lot so I thought it wouldn't last. I was trying to force him to make a mistake but then I started to lose a bit of grip so I had to change my plan. I was trying to maintain the lap time and there wasn't an opportunity to take an advantage so we will have to see what we can do in race two."

Things went well for Jason O Halloran as well

Race 1, 7th position :”I got a good start and held my position, I didn’t quite have the pace of the front group, I was struggling with quite a lot of movement from the rear of the bike and also some wheelie issues, I rode a consistent race and crossed the finish line in 7th position, after the de brief we had a plan for race 2 to make a small change to the shock and see if we could stop the bike moving so much on the exit of the corners.

Race 2 – 5th Position :”I got away well, holding my position into the first corner. I had a better feeling with the bike and felt more comfortable, I settled into a rhythm and rode my own race just off the back of the lead group, I was missing about 0.3 to 0.4 sec per lap from the front group. I made a few mistakes in the mid part of the race as I was struggling with my gear shifter and I missed some gears on 3 consecutive laps which cost me some time. I finished the race strong though with my last lap of the race 0.1 sec off my fastest lap of the race and crossed the finish line in 5th position moving me up to 6th place in the championship.”

leblanc

Grégory Leblanc a réalisé une deuxième manche exceptionnelle qui lui permet de s'offrir son premier doublé de la saison. Un doublé qui lui permet de remonter à la 3e place du classement provisoire à seulement 5 points du leader.

Si certains pouvaient douter de la dextérité de Grégory Leblanc sous la pluie, la deuxième manche de Nogaro aura eu le mérite de remettre les pendules à l'heure et de manière exceptionnelle. Parti sereinement, Grégory Leblanc a ensuite augmenté la cadence pour s'offrir un incroyable exploit dans le dernier tour de course. Comptant jusqu'à 8 secondes de retard sur le leader, le double champion de France est remonté comme un boulet de canon en lui reprenant jusqu'à deux secondes par tour. A l'entame de la dernière boucle il comptait encore 1,5 seconde de retard mais au prix d'un dernier coup de rein il réussissait à trouver l'ouverture et s'imposait de la plus belle des manières avec 791 millièmes d'avance.

"Je crois que c'est certainement l'une de mes plus belles courses depuis longtemps. Je suis parti tranquillement pour prendre mes marques. Les pilotes de devant étaient un peu trop énervés à mon gout et j'ai préféré prendre mon rythme au fil des tours. J'ai accéléré la cadence et lorsque la piste a commencé à sécher je savais que mes Pirelli seraient de précieux alliés. J'ai tout donné pour revenir sur le leader et j'ai tenté une attaque et ça a été la bonne.

Au final je marque 53 points sur 54 possibles. Donc c'est un excellent week-end pour le team Kawasaki SRC, Pirelli et moi-même. Comme nos adversaires directs n'ont pas réussi de bonnes performances cela nous permet de nous relancer convenablement au championnat avant le rendez-vous du Vigeant."

Exceptional second round for Gregory Leblanc for won the 2 races of Nogaro : this double win allows him to bump up to 3rd position overall, only 5 points behind the leader.

Nogaro was the perfect illustration of Gregory’s dexterity under rainy conditions. After a balanced start, Gregory Leblanc increased his pace to achieve an amazing performance in the last lap. As he has 8s late from the leader, he was reducing the gap of 2s every lap than stepped up and passed him in the last lap.

It is probably one of my best races for a long time. I took a normal start, as riders on front were a little bit too excited, so I chose to improve my pace lap after lap. Then I pushed a little and as the track went dryer I knew my Pirelli tyres were going to be precious help. I gave my all to come back on front, tried to attack and passed.

At the end with 53 points on the 54 possible, it is an excellent weekend for the team and myself ; as our rivals didn’t perform well, we are back in the race before Le Vigeant.