IXON RACING WORLD NEWS – 14 avril 2015

mailinggp_americas_2015_1

mailinggp_americas_2015_2

Bradley Smith 1er pilote satellite

Bradley Smith a exécuté une course mémorable au circuit des Amériques, pour finir meilleur pilote satellite avec la sixième place. Le jeune pilote anglais a pris le départ à la 10ème position et impressionne en sortant du groupe pour passer à la 4ème place au premier virage, passant pour cela 6 pilotes. Smith reste concentré et garde son rythme pour garder cette quatrième place durant plusieurs tours.

A mi-course, Bradley est en 6ème position qu’il défend sans relâche pour être le premier pilote satellite à franchir la ligne d’arrivée à seulement 10.557 du leader. Après ces deux premiers rounds, le pilote est 6ème au classement général avec 18 points et est optimiste pour la prochaine course.

« C’était une belle course et je suis heureux du résultat ; j’ai pris un bon départ et passer de la dixième à la quatrième place était assez génial ; le risque que j’ai pris de passer à l’extérieur du groupe en premier virage a payé. J’ai étudié les courses précédentes et j’ai vu comment les pilotes pouvaient rester coincé à l’intérieur, alors j’ai fait le pari de passer par l’extérieur. Après j’ai roulé confortablement avec les leaders pendant les 5 premiers tours, mais quand Marc a passé Andrea il me manquait un peu de vitesse. À un moment j’étais tellement concentré à rester avec le groupe de tête que j’ai oublié de modifier la courbe de mon traction control ce qui a provoqué une surchauffe de mon pneu et j’ai perdu de la vitesse. Je suis tout de même heureux du résultat, de finir 6ème et top satellite à seulement 10 secondes, ce qui est une de mes meilleures performances en moto GP. J’attends l’Argentine maintenant, et si j’ai eu des difficultés là-bas l’année dernière, je pense que la nouvelle M1 et les pneus Bridgestone vont me permettre d’être compétitif ; je dois rester sur ma lancée de résultats positifs. »

Bradley Smith top satellite rider

Bradley Smith produced a memorable ride at the Circuit of The Americas to claim the honors of being the top satellite rider in 6th place. The young British rider leapt off the starting grid from 10th and his impressive start saw him tenaciously cruise around the outside of the pack to jump up to 4th after the first corner, expertly overtaking six riders from the start. Smith remained resolute and set a series of highly competitive and consistent lap times as he remained right in the hunt with the leading pack in 4th place.

At the mid-point, the Briton was running in 6th with his determination intact and his tireless performance saw him keep the pursuing rider at bay to brilliantly cross the line as the top satellite MotoGP rider and only 10.557 behind the leader. With two rounds complete, Smith is 6th in the championship standings with 18 points as he optimistically looks ahead to the next round, confident of a further strong finish.

« It was a great race and I am pleased with the result. It began with a strong start and to jump from 10th up to 4th was pretty awesome. The risk I took to go around the outside of the pack at turn one paid off. I have been studying previous races and saw how other riders got pinched on the inside, so I decided to gamble and go around the outside. After that, I was running comfortably with the leaders for the first five laps, but when Marc went past Andrea I was just missing that extra bit of pace. At one point in the race, I was concentrating so much on staying with the group in front that I forgot to alter the traction control map and so I overheated the tyre and as a result, I lost some pace. Anyway, I am pleased with the outcome and to finish in 6th place, as the top satellite and only 10 seconds is definitely one of my best performances in my MotoGP career. Now I look ahead to Argentina and although I struggled a bit last year, with the new M1 and Bridgestone tyres, we should be competitive. It’s a Yamaha track so we need to try and continue this positive momentum from the first two races so far. « 

mailinggp_americas_2015_3

Beaucoup de regrets pour Yonny Hernandez qui glisse alors qu’il était en pleine forme depuis le début du weekend (3ème temps au Warm-up) ; Yonny prend très vite 6 places, atteignant la neuvième position. 56 tours plus tard le pilote colombien chute au dernier virage avant la ligne droite et ne pourra rejoindre la course.

« j’ai très bien commencé mais j’ai eu du mal à garder un rythme rapide avec mon pneu dur. J’avais l’impression de perdre le grip au niveau du pneu avant et j’ai dû ralentir un peu ; dans le virage avant la ligne droite j’ai fait une erreur et j’ai perdu la roue arrière et j’ai chuté. Je suis vraiment désolée mais j’étais limite à chaque virage et cela aurait été difficile de tenir toute la course en continuant sur cette lancée. »

Much regrets for the slide of Yonny Hernandez who had appeared to be in great form since the morning warm up (third time). Yonny Hernandez soon managed to close up six positions, gaining ninth place. Five laps later the Colombian rider crashed in the last corner before the main straight and was unable to rejoin the race.

« I started very well but with the hard tire I could never find the pace to go fast. I felt I lost grip on the front tire and I would have to slow down a bit. In the corner before the main straight I made a mistake losing the rear wheel and I crashed. I’m very sorry but I was really at the limit in every corner and it would have been very difficult to get to the end continuing to push hard. Now I have to focus on the Grand Prix of Argentina, which I consider almost a home race. I will have much motivation. I will give my best to make a good result and leave this weekend behind me ».

mailinggp_americas_2015_4

mailinggp_americas_2015_5

Mika Kallio affine sa stratégie

« 8ème aujourd’hui, la course n’était pas facile et récolter ces points a nécessité une belle bagarre ; cela aurait pu être pire, mais on espère beaucoup mieux ! Lors des qualifications, nous avons beaucoup progressé, comme mes sensations sur la moto. Le warm-up a été un succès : nous étions les plus rapides sur la piste. Nous avons hésité sur la solution à adopter en course ne comprenant pas pourquoi une fois la moto poussée à sa limite, le temps au tour chutait.  Dans les premiers tours, j’ai pu tourner au rythme des meilleurs. Ensuite, j’ai eu des difficultés au niveau de la roue arrière et j’ai commencé à la lutte pour garder le rythme. La course a été très dure, physiquement. Nous avons accumulé des renseignements importants, et j’espère que nous pourrons progresser à nouveau. Nous avons onze points, nous sommes toujours dans la course »

Mika Kallio refines his strategy

 “8th today, not an easy race and these points required a huge fight. Could be worse, but aiming for the better! We improved a lot during qualifying sessions and my feeling on the bike was great. Warm up was a success: we were the fastest on the track. We hesitated whether we should keep the same option for the race or not, as it is difficult to understand why once the bike is pushed to its limits, the pace goes down ; in firsts laps, I was at the same pace than the bests than I got problems with my rear tire and I struggled to keep the pace. The race was very hard physically, but we gathered important information and I hope we will be able to improve again. Wa have 11 points, we are still in the game.”

mailinggp_americas_2015_6

Marcel Schrotter  a conclu positivement ce deuxième round du championnat du monde moto 2 lors du grand prix des Amériques pour terminer 13ème après une bataille hardue. La journée a commencé avec un retard dans les warm up pour cause de brouillard et les essais ont été beaucoup affectés par les conditions météorologiques. Pour la course, la piste avait séchée et les pneus slick de vigueur même si un peu de pluie est tombée durant le 19ème tour. Schrotter a pris le départ en 10ème position en quatrième ligne mais a rétrogradé à la 15ème place après le premier tour. À mi-course il s’est battu avec Thomas Luthi pour la dernière place avec des points et sa vitesse était constante. A trois tours de la fin, Schrotter a attaquer plus fort pour réussir à passer Sandro Cortese et atteindre la 13ème place ; il passe l’arrivée avec ses premiers points en poche.

« Je dois dire que je suis assez déçu de la tournure des événements. Nous avions une vitesse prometteuse durant tout le weekend, bien meilleure que le résultat. Mon départ n’a pas été bon avec les nombreuses flaques proches de la ligne sèche à suivre, je ne voulais pas faire d’erreur et j’ai eu du mal à passer les pilotes devant moi. Pendant la première moitié de la course je n’arrivais pas à augmenter ma vitesse, mais au dernier tiers de la course j’ai réussi à trouver mon rythme, malheureusement trop tard pour rejoindre le groupe de tête. C’est dommage car j’aurais pu atteindre le top ten. Malgré cette déception, on a pu glaner des points ce qui est positif, mais on n’a pas eu l’occasion de montrer notre vrai potentiel. J’attends le grand prix d’argentine avec impatience, où je pourrais me battre pour de meilleures places. Merci à mon team pour leur travail et à la semaine prochaine. »

Marcel Schrotter rode to a positive finish today in round 2 of the Moto2 World Championship at the tricky Americas Grand Prix to complete the race in 13th after a demanding and well fought battle. The day began with a delay to warm up caused by mist and rain at the circuit and the opening practice was affected heavily by the weather. When the race began, the track had dried and slick tyres were used although small spots of rain fell during the 19 lap race. Schrotter began from 10th on the grid, at the head of the fourth row and was bumped back to 15th by the close of the first lap. At the mid-point, he became locked in a tough battle with Thomas Luthi for the final point scoring position as he produced consistent lap times to remain in the hunt. With three laps remaining, Schrotter pushed harder and produced a brave overtake on Sandro Cortese to clinch 13th and meet the chequered flag in this position securing his first batch of World Championship points

I really have to say that I am disappointed with today’s outcome. We had a promising pace all weekend which was much higher than the final result that we reached today. Unfortunately my start was not perfect and then with so many damp patches next to the ideal dry line, I didn’t want to make any mistakes and so I struggled with overtaking the riders in front of me. During the first half of the race, I couldn’t get up to speed and lost a lot of time but then in the last third, I was setting the times that I needed to. However, by that point the gap to the front was too big. It’s a shame because I could have easily managed a top ten finish. Despite my disappointment, we managed to score some championship points which is positive but we didn’t show our true potential. I now look forward to next weekend in Argentina where I will start again in trying to fight for higher positions because we need to be there. Thanks to the team for the great job they did and we’ll be back on track in a weeks’ time.« 

mailinggp_americas_2015_7

Ricky Cardus a vécu une course difficile sur le Circuit des amériques et a fait beaucoup d’efforts pour terminer à la porte des points en 17ème position. L’espagnol est parti de la vingtième place, termine le premier tour en 19ème position puis s’est maintenu à son rythme pour peu à peu remonter le groupe ; alors que la fin s’approchait Cardus a conforter son avance sur les pilotes derrière lui et fourni un dernier effort pour terminer 17ème de ce grand prix, avec beaucoup d’espoir pour le grand prix d’argentine.

« Je n’ai pas pris un bon départ et j’ai perdu tout de suite des places, puis je me suis battu avec Folger. Au lieu de nous aider mutuellement, ce que nous aurions dû faire, nous voulions tous les deux passer devant et nous avons perdu du temps et nous sommes éloignés du groupe où était Marcel. L’écart était faible, mais j’avais des gouttes de pluie sur ma visière ce qui m’a forcé à ralentir et j’ai perdu encore plus de temps. La course ne s’est pas déroulée comme prévu, et je suis sûr de pouvoir faire mieux en Argentine. Nous devons progresser dans les réglages de la moto et dans ma conduite à certains moments, et j’ai hâte d’être à la prochaine course car je suis certain d’être plus combatif. »

Ricky Cardus experienced a challenging race at the Circuit of the Americas and produced a thorough effort to finish just outside of the points in 17th position in the 19 lap sprint. The Spaniard began the race from 20th on the grid and jumped up one place to complete the first lap in 19th and then stuck into his race pace as he aimed to climb through the Moto2 field. As the distance to the finish flag decreased, Cardus did well to bridge the gap to the following riders and after his best efforts, he eventually crossed the finish line in 17th position, but still with high hopes for the next Grand Prix in Argentina.

Overall, it was a tricky race from the word go. I didn’t have a good start, so I lost some positions straight away and then after that, I became involved in a battle with Folger. Instead of helping each other, which we should have done, we both wanted to get in front so we lost even more time and then couldn’t stay with the group ahead which Marcel was riding in. There was a small gap to them, but then I had some rain drops on my visor which caused me to slow down and as a result, I lost even more time. This race didn’t go to plan unfortunately, yet I am certain that we can have a much stronger result next time in Argentina. We need to improve the bike and especially my riding style in some areas, but I am looking forward to the next round where I am certain that we will have a much more competitive race »

mailinggp_americas_2015_8Louis Rossi

« Après un départ correct, j’ai chuté dans le virage 13 en faisant une erreur au frein. J’ai pu repartir, mais évidemment sans espoir de marquer des points, je me suis donc servi des 16 tours restants pour bien bosser avec notre Mistral ! Notre rythme était correct et je pense que nous avons trouvé des solutions intéressantes pour la suite…  Désolé pour cette petite chute, mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs… Un super grand merci à mon équipe qui ne lâche rien »

After a good start I fell in corner 13 because of a braking mistake ; I managed to start again, but evidently without any chance of getting into points. So I used the remaining 16 laps to work on our Mistral! Our pace was good and I think we found some interesting solutions for the future… I am sorry for this crash but as the French proverb says : You don’t make an omelet without breaking some eggs. A big thanks to my team, still clinging on « .

mailinggp_americas_2015_9

SIMEON : déception après une superbe pole position

Le scénario de ce GP des Amériques avait tout pour être parfait. Parti de la pole position, Xavier Siméon s’emparait de la 3è position sur une piste très délicate (humidité). Au fil des tours, Xavier améliorait ses chronos et parvenait à battre le record du tour.

Il maintenait Rins à distance. Au 14è tour, il était toujours troisième derrière Lowes et Zarco. Son rythme était bon et à quatre tours de la fin, il tentait de prendre la mesure de Zarco malheureusement les deux pilotes se sont accrochés envoyant le pilote Belge au tapis…

Xavier ne méritait certainement pas un tel résultat après une course aussi solide et cette séance qualificative exceptionnelle. La déception est palpable chez Xavier, auteur d’une course parfaite jusqu’à cet accrochage avec Zarco à quatre tours de la fin: «J’étais passé devant Zarco. A un moment, il a freiné très fort et m’a coupé la piste. Il n’avait d’autre solution que de m’éjecter de la piste…Je suis très déçu de terminer cet excellent week-end de cette manière. Nous étions en position pour lutter pour la victoire ou du moins décrocher une place sur le podium. C’est dommage pour l’équipe, nous ne méritions pas un tel résultat

SIMEON : disappointment after a great pole position

The scenario of the GP of Americas had everything to be perfect : after a start on pole position, Siméon stuck in the third position on a very difficult and wet track ; lap after lap he was improving his Chrono at each lap and even made the fastest 8th lap. He was keeping Rins at distance and was still third after Lowes and Zarco. The pace was good and 4 laps to finish he tried to pass Zarco and unfortunately the 2 riders crashed and Xavier was on the ground.

Xavier didn’t deserve such an end after his solid race and an exceptional qualifying session. His disappointment is real since he raced perfectly 4 laps to the end :” I was passing Zarco, at one point he braked strongly and cut the track ; the only way out for him was to eject me ; I am very sorry to finish this way an excellent weekend. We were totally able to fight for a win or at least a podium ; the team didn’t deserve such a bad result.”

mailinggp_americas_2015_11

Brad Binder dans le top 5

Malgré la menace de pluie et un circuit mitigé, la course Moto 3 a été déclarée sèche. Plus prudent que jamais, Brad Binder part de la 11ème position, prêt à s’accrocher au groupe de tête. Il l’a un peu perdu durant les 5 premiers tours mais a réussi à le rejoindre avec Vasquez et Bastianini, en quête du podium ; en fin de course, Binder était à moins d’une seconde de la troisième place. « La course était très difficile car au début je n’étais pas en confiance pour accélérer, ce qui m’a obligé à être plus prudent. En deuxième partie de course j’ai réussi à pousser plus tout en souplesse et ainsi rouler mieux. J’étais plus confiant à la fin, alors je suis heureux d’obtenir ce bon résultat et de finir cinquième. »

Brad Binder to reach top 5

Despite the threat of rain and mixed track conditions, the Moto3 race was declared dry. More cautious than ever, Brad Binder set off from eleventh position on the grid, ready to latch onto the front group. Despite losing touch on the first five laps, the South African joined the group later on with Vazquez and Bastianini, in search of the podium. By the end of the race, Binder was less than a second off third place. “The race was very difficult, because at the beginning I felt some chattering that did not give me enough confidence to push, which forced me to be more cautious. In the second half of the race it seemed to have been resolved enough to push harder, so I was able to try to be smoother and ride better. At the end I was more confident, so I’m glad that I got a good result and am happy with this fifth place.”

mailinggp_americas_2015_12

Darryn Binder piégé par la pluie

« Mon départ n’a pas été trop bon; mais au premier tour j’ai récupéré pas mal de places et j’avais de bonnes sensations. Au second tour, j’ai pu pousser et prendre encore quelques places mais à la fin de ce tour, il restait encore une portion de circuit mouillée, j’étais peut-être mal placé, et je l’ai touchée. J’ai alors roulé dans une flaque et j’ai chuté. J’attends l’Argentine avec impatience.”

Darryn Binder caught out by a wet track

My start wasn’t too great, but in the first lap I recovered a lot of places and had a really good feeling. Going into the second lap I was pushing hard and making up other places but, unfortunately, at the end of that lap there was a little bit of a wet patch, I was perhaps on the wrong line and touched it. I had a moment, I ran wide, went into a very wet place and crashed. I look forward to Argentina.”

mailinggp_americas_2015_13

mailinggp_americas_2015_14

Josh Brookes : premier podium!

Josh brookes a démontré que le nouveau Milwaukee Yamaha sera une force à prendre en considération cette saison, en prenant la troisième place dans la dernière ligne droite à Dan Linfoot. Brookes était neuvième au départ de la course mais sa performance déterminée l’a vue monter place après place pour prendre la troisième à l’arrivée.

« Nous avons roulé tout le weekend pour bien appréhender la moto, et pour que je comprenne les points forts et les points faibles, pour ensuite maitriser ses points faibles. Nous n’avions aucune idée de ce que cela donnerait sur une course complète. Nous aviosn besoin d’essayer plusieurs choses pour obtenir la meilleure performance possible. J’ai volontairement calmé le jeu dans les premiers tours, car il y avait beaucoup de testostérone sur la piste ! rester derrière n’était pas la meilleure situation, mais je voulais faire une course solide du début à la fin. Je suis resté concentré sur mes temps au tour afin de les garder constants ; j’ai pu passer quelques pilotes et atteindre la troisième place. Bien sûr nous voulons que la moto s’améliore au cours de la saison, mais le fait de faire un podium dès le premier round démontre le travail de Yamaha sur un tout nouveau modèle. »

Josh Brookes : first podium!

Josh Brookes proved the new Milwaukee Yamaha will be a force to be reckoned with this season after carving his way through the pack to secure third place after grasping the position on the final dash to the finish line from Dan Linfoot. Brookes was ninth at the start of the race, but a determined performance saw him move up the order to reel in Honda Racing’s Linfoot over the closing stages. Brookes and Linfoot diced for the final podium position, but as the pair swapped paint it was the Australian that emerged ahead as they crossed the line for the last time.

Brookes said: « We’ve been in and out of the pits all weekend and all through testing trying to fast track the learning of the bike – for me as a rider to learn where the strong points are and where the weak points are, and then to address those weak points. We had no clue about what would happen in a race distance, and it’s always been in the back of my mind about what would happen and where we would be in the race. The need to try different things and try and get as much performance as possible meant that didn’t happen, though. I purposely didn’t ride the first few laps too hard, because there was a lot of testosterone going on! I was all the way back, and it wasn’t an ideal situation – but I wanted to make sure I put a strong full race together and not fade off at the end. I maintained my focus, kept looking at my own lap times and just keeping them steady. I picked away at a few other riders, and made it up through to third. We’re obviously expecting the bike to improve as the year goes on, but to put it on the podium at the first round is testament to what Yamaha have done with a brand new model.”

mailinggp_americas_2015_15

Jason O Halloran termine quant à lui 11ème puis 19ème de ce premier round pour se placer en 14ème position du classement général.

Jason O Halloran scored the 11th and the 19th positions of this first round to be 14th overall.

mailinggp_americas_2015_16

mailinggp_americas_2015_17

Le circuit de Bresse a accueilli l’ouverture du championnat de France de Supermotard ce week-end. Une organisation impeccable, une météo idéale et de très bons résultats en S1 avec Sylvain Bidart et Laurent Fath tous les deux sur le podium. L’ouverture de la Luc1 Cup s’est également très bien déroulée, dans une atmosphère conviviale et avec de nombreux cadeaux pour les pilotes.

Sylvain Bidart : « C’est un bon premier week-end pour la saison, je repars avec la victoire – la victoire un peu amère parce que c’était Thomas Chareyre qui était en tête tout au long du week-end, même si j’ai réussi à le titiller un petit peu lors des essais. Aujourd’hui il était supérieur, et puis en dernière manche, j’étais deuxième, et au dernier tour je me suis retrouvé premier parce qu’il avait cassé son moteur… Ça fait partie du jeu, c’est les sports mécaniques, c’est comme ça. Mon rythme n’est pas trop mal, j’ai réussi à le tenir un peu en début de manche. Il faut dire que je n’ai pas eu autant d’entraînement cet hiver qu’on aurait pu le souhaiter, il faut remettre la machine en marche, c’est pas évident. »

Laurent Fath : « Première course, premier podium… Jamais je n’aurais pu espérer ça. C’est ma première vraie compétition en supermotard. C’est vrai que j’avais quand même quelques espérances parce que j’avais envie de bien me placer mais je n’aurais jamais pensé faire une troisième place. A mon avis c’est de bon augure. Dans la première manche j’ai fait un mauvais départ, je me suis fait enfermer à l’extérieur, du coup je pense que je suis parti huit environ, j’ai réussi à en doubler quelques uns mais je suis resté coincé pendant toute la manche derrière un pilote. Ca a été un peu frustrant mais ça m’a bien appris aussi. Dans la deuxième manche j’ai réussi à rouler comme je voulais et j’ai terminé troisième. Pour moi c’est une saison d’apprentissage donc je verrai course par course, et je profite du moment présent. Je me suis vraiment régalé avec la Honda ce week-end, elle est vraiment top. L’ambiance dans le team est super, tout le monde s’entend super bien, il y a un bon esprit d’équipe. C’est le top, tu as juste envie de bien rouler pour que tous les sponsors et tout le monde soit content de nos résultats. »

Germain Vincenot :  » Une première course un peu compliquée pour moi. Ça ne démarrait pas trop mal, j’ai assuré mon rang en faisant le troisième temps chrono. Dans la première manche je me suis accroché au départ avec un autre pilote, ma tête a cogné fort par terre, il m’a fallu un peu de temps pour reprendre mes esprits, remonter sur ma moto et arracher des points avec une dixième place. Ensuite, en deuxième manche, une belle bagarre malgré mon mal de tête ; j’ai été prendre la troisième place en bataillant devant. J’étais satisfait de ma vitesse, c’est de bon augure. J’ai usé un joker, j’en suis conscient, j’ai laissé partir des points, c’est comme ça. Je ne pense pas que ça reflétera le championnat en général. Je prends ça du bon côté car je me suis fait vraiment plaisir sur cette piste, ma moto était bien réglée, je me suis senti à l’aise. Je ne me fais pas trop de souci pour le reste de la saison.  »

Ludovic Lucquin :  » Premier week-end de la saison sous un soleil magnifique, avec une superbe organisation. Tout était fait pour que nous soyons accueillis dans de parfaites conditions, il n’y a rien à redire. Du point de vue de la course, en S2 pour Germain, on avait bien travaillé cet hiver et il était en forme pour avoir de bons résultats, il a domine les essais chrono jusqu’à 3 minutes de la fin où ça se dégrade un peu, il fait le troisième temps. En première manche il se fait accrocher et il chute lourdement au départ, il a mis du temps à repartir et il a du repasser au stand pour remettre des lunettes car elles avaient été arrachées, il remonte 10 et il sauve des points, il montre qu’il est déterminé pour aller jusqu’au bout. En deuxième manche il fait un bon départ, il passe même en tête un moment et il y a une grosse bagarre, il fait quelques erreurs et termine troisième. Il n’était pas en bonne condition après sa chute, on verra à la prochaine épreuve. Pour le S1, franchement je suis super content, Sylvain fait le podium, et même si la première place est due à la casse moteur de Thomas Chareyre, Sylvain est resté dans le rythme au début de chaque course, et c’est un très bon entraînement. La surprise vient de Laurent, qui nous a vraiment impressionnés. Il a été patient, il a bien écouté tout ce qu’on lui a dit. Je lui ai demandé d’être patient et de suivre les autres pour apprendre car c’est tout nouveau pour lui. Il a tout fait à merveille et il finit sur le podium. Je suis vraiment très content car c’est un jeune qui est là pour l’avenir, c’est une saison d’apprentissage pour lui donc ça ne pouvait pas mieux commencer. Enfin je suis vraiment content du lancement de la Cup Luc1, la nouvelle coupe de marque Honda. Les courses ont été très animées, les pilotes sont extrêmement satisfaits. L’ambiance est excellente, et de nombreux lots ont déjà été distribués.  »

Bresse race track was the place to be last weekend as it was home to the opening round of the French Supermoto Championship. A brilliant event, perfect wetaher conditions, and very good results in S1 class with Sylvain Bidart and Laurent Fath both on the S1 podium. The opening race of Luc1 Cup was also a success, with a very good atmosphere and already quite a few gifts for the riders

Sylvain Bidart : « It is a good first weekend for the season. I am going home with a win. It is not entirely satisfactory because Thomas Chareyre was actually leading for the entire weekend, even if I managed to battle with him a bit during practice sessions. Today he was clearly better, but in the last lap of the last race I found myself leading because his engine failed. This is part of the game though, it is motor sports for you. My speed is not too bad, I managed to keep up with Thomas at the beginning of both races. I have to say I did not train as much as I would have liked to over the winter, so I have to get into the swing of things again.  « 

Laurent Fath : « First race, first podium… I would never have hoped. It is my first actual supermoto race. I have to say I had a few expectations, because I wanted to do good, but I would never have thought I would end up third. I think this is a good sign. In the first race I did not start out too good, I was stuck on the outside, so I think I was in eighth place after the first corner. I manged to pass a few riders but I was stuck for the remainder of the race behind a rider – it was a bit frustrating but it did teach me a few things.In race 2 I managed to do what I wanted and i finished third. For me really this season is about training, so i will take each race as it comes. I am enjoying each moment. I really liked riding the Honda over the weekend, it felt good. the atmosphere in the team is just great, everyone gets along really well, and there is a true team spirit. It is just awesome, you just wanna ride 100% so that our partners and everyone are happy with our results. »

Germain Vincenot : « This first race was a bit complicated for me. It started rather well, I got the third best lap time in timed practice, but in race 1 I crashed at the start with another rider, and my head hit the asphalt pretty hard. It took me some time to get back up on the bike and go get some points with a 10th place. Then in race 2, there was a good fight despite a lingering headache for me. I managed to finish third. I was happy with my speed, this bodes well for the rest of the season. I used up a wild card, I am aware of this. I let quite a few points go, that’s the way it is. It do not think it will reflect the rest of the championship. I still think this is positive because the bike was really good, the setup was good, it felt good riding it. i am not too worried about the rest of the season. »

Ludovic Lucquin : « First weekend of the season under superb weather conditions, with a brilliant organisation. Everything was done to make sure we were in the best possible conditions. For the races, in S2 class it is disappointing for Germain. We had worked hard over the winter and he was in good shape to go get some results. He was the fastest in timed practice until about 3 minutes from the end and he finished third. In race 1 he crashed heavily at the start, it took him some time to get back up, he had to come to the pit lane because his goggles had been ripped off, he gets back up to 10th place and scores a few points despite all of this. He really was focused on seeing it through. In race 2 he did a good start, he even managed to lead at some point, there was a big fight, he made a few mistakes and finished third. He was not in the best conditions after his crash. We will see what happens at the next race.

In S1 class, I am really happy with the results. Sylvain is on the podium, and even if his win is due to Thomas’ engine failure, Sylvain managed to keep up with him at the beginning of each race, it is good training. The surprise came from Laurent, who was really impressive. He was patient, he soaked in everything we said. I asked him not to be too eager, to follow the others and to learn, because it was all new to him. He did everything perfectly and ended up on the box. I am thrilled because he’s young and he’s a good recruit for the future. This season is all about training for him, and it could not start any better. Finally I am really pleased with the launch of the Luc1 Cup, the new Honda brand cup. Both races were really exciting, the riders are very happy. The atmosphere is great, and quite a few gifts have already been won by the riders! »